Le "Contrat d'engagements réciproques" (CER) : un outil d'accompagnement du RSA

 Le Département a souhaité rénover son modèle de "Contrat d'engagements réciproques" (CER) pour en faire un outil dynamique de l'accompagnement, développant le "pouvoir d'agir" des personnes. Il a également souhaité à cette occasion positionner la démarche de "réciprocité" comme un levier d'accompagnement.
Le nouveau "Contrat d'engagements réciproques" (CER) est déployé depuis septembre 2019 auprès des référents RSA.

Le Programme départemental d'insertion vers l'emploi (PDI-E) prévoit, pour tous les allocataires isèrois du RSA, un accompagnement adapté et de qualité, basé sur une contractualisation permettant de partager des objectifs précis et réalistes. Dans ce cadre, le Département a rénové son modèle de "Contrat d'engagements réciproques" (CER).
 

Le nouveau modèle de CER, construit de manière collaborative (en associant usagers et partenaires), s'appuie sur la logique des "droits et devoirs" pour les allocataires qui ont l'obligation l'entreprendre des démarches actives d'insertion professionnelle ou/et sociale. Il présente l'accompagnement sous un angle positif et contructif. Par ailleurs, il permet une meilleure appropriation et mobilisation de la part des allocataires, et renforce le rôle et l'expertise du référent unique, en précisant également ses engagements et les moyens mis en oeuvre pour accompagner l'allocataire. Le service insertion vers l'emploi et les Directions territoriales du Département accompagnent le déploiement de ce nouvel outil en direction des référents RSA en charge du "Parcours emploi renforcé" (PER), "Santé social insertion" (PSSI), ou accompagnement spécifique (TNS).
 

La démarche de "réciprocité" repose sur l'identification des activités citoyennes et solidaires dans lesquelles sont impliqués des allocataires, ou qu'ils pourraient investir, leur permettant de valoriser et développer leurs compétences dans le projet de retour vers l'emploi et ainsi favoriser leur insertion professionnelle et sociale. Cette démarche doit être systématiquement proposée dans le cadre des entretiens de contractualisation à tous les allocataires lors du premier contrat ou des renouvellements. Elle demeure consentie et optionnelle.

Retrouvez ci-joints à télécharger :
le nouveau modèle de CER
le réglement et information complémentaire