Le maintien dans l'emploi, acteurs et outils de la démarche

Quand la santé menace l’emploi, quelles possibilités ? Quel soutien pour l’entreprise, les salariés, les travailleurs indépendants, les exploitants agricoles ?
Un numéro Info Santé Emploi. 04 27 46 52 25 • Pour identifier le professionnel approprié. (coût d’un appel local) et anonyme.

Le maintien dans l’emploi consiste à maintenir en emploi un salarié présentant une inaptitude ou un risque d’inaptitude à son poste de travail. Le maintien repose sur l’identification d’une situation d’inaptitude ou de risque d’inaptitude médicale au poste de travail, en lien avec une déficience, maladie ou état de santé susceptible de gêner ou d’empêcher la réalisation des tâches requises pour la tenue du poste.

La décision en matière de maintien repose sur trois acteurs clés que sont le salarié, l’employeur et le médecin du travail. Toutefois, d’autres partenaires contribuent activement à la démarche. Des ressources sont mobilisables dans le cadre du maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés par les entreprises, les salariés (indépendants, exploitants agricoles).

 

Quels sont les acteurs du maintien dans l’emploi ?

• Le médecin du travail en priorité. Il pourra d’une part s’appuyer sur les compétences pluridisciplinaires du service de santé au travail et d’autre part mobiliser le réseau d’acteurs du maintien dans l’emploi, en particulier le SAMETH

• Le SAMETH (Service d’Aide au Maintien dans l’Emploi des Travailleurs Handicapés) pour la recherche de solutions au sein de l’entreprise. L’entreprise ou le salarié peuvent également saisir le service du SAMETH . Salarié en poste ou en arrêt de travail), solution identifiée de maintien. Aide à la recherche de solutions de maintien Si hypothèse de maintien. Mobilisation d’aides et prestations techniques, humaines et financières (Reconnaissance de Travailleur Handicapé en cours ou acquise)

• Le service social de l’assurance maladie CARSAT accompagne les salariés en arrêt de travail : accompagnement afin de 
prévenir le risque de désinsertion professionnelle
 (mises en place d'actions pendant l'arrêt de travail : bilans de compétences, formations courtes.

La Maison de l’Autonomie de l’Isère : décide instruit et attribue la Reconnaissance de travailleur handicapé QTH Permet d’accéder aux prestations d’aide pour les TH ou leur employeur Quel est le facteur de réussite du maintien dans l’emploi ? La réussite repose sur la détection précoce des situations à risque ; cela donne le temps aux acteurs de se mobiliser et de rechercher une solution efficace. La visite de pré-reprise, que peut solliciter tout salarié en arrêt de travail auprès du médecin du travail, est essentielle pour repérer ces situations.